Nouvel appel à candidats pour un tiers des mandats de membres suppléants francophones du conseil d'administration de l'Institut fédéral pour la protection et la promotion des droits humains (IFDH)

Au cours de la séance plénière du 9 juin 2022, la Chambre des représentants a décidé de publier un nouvel appel à candidats pour les deux mandats vacants de membre suppléant francophone du conseil d'administration de l'IFDH.

Les membres du conseil d'administration sont désignés sur base de leur compétence, de leur expérience, de leur indépendance et de leur autorité morale. Ils sont particulièrement issus du monde académique, du monde judiciaire, de la société civile et des partenaires sociaux. Ces catégories doivent être représentées avec un maximum de quatre membres pour chacune d'elles.

Vu que 4 membres du conseil d'administration font partie de la catégorie 'monde académique' les nouveaux membres doivent provenir d'une des autres catégories: 'monde judiciaire', 'société civile' ou 'partenaires sociaux'.

Composition du conseil d'administration

Le conseil d'administration est composé de douze membres dont au maximum deux tiers sont du même sexe, et dont six appartiennent au rôle linguistique francophone et six au rôle linguistique néerlandophone.

La langue dans laquelle la candidature est introduite détermine le rôle linguistique.

Au moins un membre doit amener la preuve de la connaissance de l'allemand. Actuellement cette preuve est déjà amenée par un membre du conseil d'administration.

Chaque membre effectif a un suppléant qui le remplace en cas d'absence. Les membres suppléants doivent satisfaire aux mêmes conditions.

Lorsqu'un membre effectif ne peut, pour une raison quelconque, achever son mandat, le membre qui le remplace est nommé membre effectif pour la durée du mandat qui reste à courir et un nouveau membre suppléant est nommé pour la même période.

Le conseil d'administration est présidé par un président et un vice-président appartenant à un rôle linguistique différent et de sexe opposé, désignés par le conseil d'administration pour une période de deux ans, une première année en qualité de vice-président suivie d'une année en qualité de président.

Le montant des jetons de présence et des frais de déplacement attribués aux co-présidents et aux membres effectifs et suppléants du conseil d'administration est fixé par le conseil d'administration dans les limites des crédits disponibles, fixés par la Chambre des représentants.

Missions et compétences

Les missions de l'Institut des droits humains sont décrites à l'article 5 de la loi.

Le conseil d'administration est chargé des tâches suivantes:

  • déterminer la politique générale de l'Institut;
  • adopter les communications écrites visées à l'article 5;
  • adopter un projet de budget, sur proposition du directeur ou de la directrice, dans le cadre des crédits disponibles;
  • adopter un plan opérationnel annuel, sur proposition du directeur ou de la directrice;
  • fixer le plan du personnel, l'organigramme et les profils de fonction;
  • décider des engagements et de la procédure d'engagement, dans le cadre des crédits disponibles;
  • décider ou non de saisir le Conseil d'Etat ou la Cour constitutionnelle dans les cas visés à l'article 6, § 4 de la loi;
  • faire réaliser des études en lien avec les missions de l'Institut.

Durée du mandat

Les membres sont désignés pour une durée de six ans. Leur mandat peut être renouvelé une fois.

Un tiers du conseil d'administration est renouvelé tous les deux aux.

Incompatibilités

Le mandat de membre effectif et de membre suppléant est incompatible avec:

  • la qualité de membre du Parlement européen, de l'une des Chambres fédérales ou d'un Parlement de Communauté ou de Région;
  • la qualité de membre du gouvernement fédéral, de membre d'un gouvernement de Communauté ou de Région ou d'un collège provincial ou communal;
  • la qualité de fonctionnaire auprès d'une administration;
  • la qualité de directeur ou de directrice de l'Institut ou d'une instance du secteur de la promotion et de la protection des droits humains;
  • la qualité de membre d'un cabinet ministériel ou d'une cellule stratégique.

Candidature

Les candidatures, accompagnées d'un curriculum vitae, doivent être introduites au plus tard 30 jours après la publication de cet avis par courrier recommandé avec accusé de réception et adressées à la Présidente de la Chambre des représentants, Palais de la Nation, 1008 Bruxelles.

Les candidats doivent mentionner la catégorie (monde judiciaire, société civile, partenaires sociaux) pour laquelle ils introduisent leur candidature.

De plus amples informations peuvent être obtenues auprès du Secrétariat général de la Chambre des représentants :

Les données à caractère personnel des candidats sont traitées conformément à la déclaration de confidentialité figurant sur le site web de la Chambre

A propos de l'auteur

La
Tribune
latribune

a également publié

Informations pratiques

Jurisprudence professionnelle : textes et arrêts de la CEDH

Vous trouverez sur le site internet de la Délégation des Barreaux de France les résumés en français des principaux arrêts de la Cour européenne des droits de l’homme qui concernent la profession d’avocat.

Rentrées des jeunes barreaux

  • Liège : 18 novembre 2022
  • Mons : 3 décembre 2022
  • Bruxelles : 20 janvier 2023
  • Charleroi : 27 janvier 2023
  • Tournai : 1er avril 2023
  • Luxembourg : 14 avril 2023
  • Brabant wallon : 21 avril 2023
  • Dinant : 27 mai 2023
     

Agenda des formations

Prenez connaissance des formations, journées d'études, séminaires et conférences organisées par les Ordres des avocats et/ou les Jeunes Barreaux en cliquant ici.

Si vous souhaitez organiser une formation et que vous souhaitez l'octroi de points pour celle-ci, veuillez consulter les modalités qui s'appliquent aux demandes d'agrément dans le document suivant et complétez le formulaire de demande.