Prête-moi ta plume Tribune n°199

Les chants et les jeux par Géry Van Dessel

“Amis de mon pays
Amis, révoltons-nous
L’injustice qui sourit
Loi du silence qui règne partout
Le peuple qui bouillonne
L’État qui est trop fort
Ces affaires qui détonnent
Finalement gommées, tel est leur sort
Ces drames qu’ils étouffent
Enfants abusés ou qui s’évaporent
Ces combines qui nous dévorent
Ballets au parfum de la mort
On n’en veut plus
Des enfants battus
Des hommes corrompus
Des lenteurs puis de l’oubli
Révoltons-nous”

Avocat spécialisé en droit des assurances, inscrit au barreau du Brabant Wallon, Géry Van Dessel est aussi un poète et un essayiste. Un premier recueil de poésies, Le bouillonnement, est paru en 2020. Un essai consacré au Rosaire, Dans l’éblouissement du cœur, vient également de paraître.

L’inspiration est clairement chrétienne, catholique, même si la religion n’envahit pas ses poèmes.

ʺIf a song moves you, that’s all that’s important” a dit Bob Dylan en recevant son prix Nobel.

Les poèmes de Géry Van Dessel sont écrits pour être mis en musique. Il nous est d’ailleurs annoncé qu’un enregistrement est en préparation.

La vie, l’espérance, l’enfance, l’amour, sont les thèmes que l’on retrouve au fil des pages. Si la musique vient du cœur, elle est une réponse au bonheur auquel l’homme a toujours aspiré.

L’ouvrage est illustré par de forts jolis dessins en forme de kaléidoscope de Magdalena Wiodarczyk.

“Je ne veux pas raisonner et j’ignore avoir
Car rien ne troublera ce qui est mystère
Et qu’élan de douceur
Et ferveur feutrée
Ou que l’image parfois involontaire
De mes parvis d’espoir
Ou qu’un signe cultivant
L’appel vers la mer
Encore un pas de danse
Un pas de deux
Une seconde chance
Des chants et des jeux”

 

Patrick Henry,
Ancien Président

Imprimer

A propos de l'auteur

Patrick Henry

Ancien président