Tribune n°179

Le barreau Liège-Huy est né !

De rapprochements, en rapprochements, persuadés que les ordres sont plus forts quand ils sont unis, les barreaux de Liège et de Huy ont décidé d’unir leur avenir à partir du mois de septembre 2020.

Le barreau de Huy, lors de sa séance du conseil de l’Ordre du 2 juillet 2020, a approuvé le protocole de rapprochement négocié avec le barreau de Liège, lequel a approuvé le même protocole en sa séance du 7 juillet 2020 et ce, à l’unanimité.

Le protocole de rapprochement prévoit que notre Ordre Liège-Huy sera composé de deux barreaux de division qui fonctionneront en étroite collaboration avec le bâtonnier de l’Ordre unifié et le conseil de l’ordre commun.

Le tableau commun sera dressé pour la première fois le 1er décembre 2020.

Nous nous réjouissons de rejoindre ainsi les barreaux qui ont déjà fait le pas, que ce soit au nord (9 sur 14) ou au sud du pays (3 sur 14), et qui l’ont fait jusqu’à présent sous les meilleurs auspices.

Les ordres des avocats des barreaux de Liège et de Huy ont considéré que la mutation du paysage judiciaire et de la demande des services d’avocats justifiait la recherche de nouvelles identités et solidarités professionnelles dépassant les actuelles divisions d’arrondissement.

Le regroupement des ordres est une nécessité, un des socles d’une réforme en profondeur des structures. Les barreaux doivent parler d’une seule voix pour assurer notamment la défense des valeurs de notre profession et l’accès à la justice, pour œuvrer au maintien du monopole de la plaidoirie et à la mobilité des magistrats, pour se professionnaliser encore davantage ; à défaut, nous deviendrons les parents pauvres des professions juridiques.

Lors de la crise pandémique, les barreaux de Liège et de Huy ont mené des actions communes afin de pouvoir gérer au mieux la situation inédite que nous vivons et ce, exclusivement dans l’intérêt de la profession, des confrères et des citoyens. Nous pensons notamment à l’accès gratuit aux bases de données juridiques, aux mesures sanitaires prises pour la poursuite des activités des BAJ, à l’aide proposée aux jeunes parents avocats, à l’action de solidarité apportée au monde médical, aux nombreux échanges avec les chefs de corps et la diffusion des ordonnances.

Ces mesures prises de concert entre les deux barreaux ont démontré que c’est en unissant nos forces que nous pourrons être plus forts dans l’intérêt de tous.

A l’avenir, les barreaux de Huy et de Liège parleront d’une seule voix et réitéreront leur souci premier d’une justice efficace, dotée de moyens qui assure un service public de qualité au profit de tous, respectueuse des justiciables et de l’ensemble des acteurs du monde judiciaire.

Notre barreau Liège-Huy sera particulièrement attentif à la défense des lieux de justice de proximité et au principe de la mobilité des magistrats.

Notre barreau s’engage à collaborer plus efficacement encore qu’auparavant avec l’ensemble des acteurs du monde judiciaire et en particulier dans le souci constant d’améliorer non seulement les relations entre le palais et le barreau mais également d’assurer une justice de qualité au profit de l’ensemble des citoyens.

Des élections en vue de la mise en place du nouveau conseil de l’Ordre unifié auront lieu le 17 septembre prochain, suivie d’une assemblée générale commune.

Nous tenions à vous associer à cette heureuse nouvelle et espérons bientôt pouvoir tous vous convier à célébrer notre nouveau barreau lors d’une prochaine et première rentrée commune dont nous espérons qu’elle pourra se dérouler le vendredi 26 février prochain dans les meilleures conditions sanitaires possibles.

Bien confraternellement

 

Bernard Ceulemans,
Bâtonnier

Xavier Mercier, 
Bâtonnier

Imprimer

A propos de l'auteur

latribune