Avocats en danger Tribune n°164

Waleed Abu al-Khair

Waleed Abu al-Khair est un avocat saoudien né en 1979.

Pour avoir fondé une ONG dénommée « Moniteur des droits de l’homme en Arabie Saoudite », dont l’enregistrement a été rejeté par l’Etat, Waleed Abu al-Khair a été poursuivi et condamné à 15 ans de prison, une interdiction de quitter le pays de la même durée et une importante amende sous les chefs d’inculpation de « tentative de renverser l’Etat et l’autorité du Roi », « critique et outrage au pouvoir judiciaire », « rassemblement d’organisations internationales contre le Royaume », « création et supervision d’une organisation non autorisée et contribution à la création d’une autre » et « préparation et stockage d’informations qui auront des conséquences sur la sécurité publique ».

Waleed Abu al-Khair, avocat depuis 2007 est aussi connu pour avoir pris en charge plusieurs dossiers sensibles, dont celui de Samar Badawi, une jeune femme qui était poursuivie pour avoir refusé d’obéir à son père (prix international Femme de courage 2012) et celui de l’écrivain blogueur Raif Badawi.

Titulaire de plusieurs prix internationaux en matière de droits humains (Olof Palme en 2013, Ludovic Trarieux en 2015), il a vient, tout récemment, d’entreprendre une grève de la faim pour dénoncer ses conditions de détention. Il y a mis fin ce 11 décembre 2019.

Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Waleed_Abu_al-Khair

Pour soutenir Waleed Abu al-Khair : https://www.frontlinedefenders.org/en/case/detention-waleed-abu-al-khair

Réagir à cet article

Imprimer

A propos de l'auteur

latribune