Mot du Président Tribune n°188

Voeux pour 2021

Chères Consœurs,
Chers Confrères,
 
L’année 2020 s’est achevée sans beaucoup d’éclats festifs. Un sentiment généralement partagé était de se dire « Goodbye 2020 ».

Et pourtant ! Malgré cette grave situation sanitaire et les difficultés que tant la société que notre profession ont connues et connaissent toujours, les avocats ont fait face et ils doivent en être remerciés.

En effet, nous avons durant l’année 2020 été confrontés à des restrictions de certaines de nos libertés fondamentales, à un exercice plus difficile de notre activité professionnelle et à des clients et justiciables encore plus en détresse.

Tant pour nous-mêmes que pour ceux que nous avons assistés, nous avons dû assumer les incertitudes, sinon les angoisses, liées à la maladie et à ses conséquences, aux difficultés matérielles et économiques engendrées par la crise et aux inquiétudes quant à l’évolution de la pandémie et aux modifications, y compris de nos normes, engendrées par celle-ci.

Face à une telle situation, nous pourrions nous lamenter mais nous ne pouvons que constater (et nous en réjouir) quel tel n’a pas été le cas pour les avocats et, de façon générale, les acteurs de la Justice.

Nous avons continué et nous continuerons à remplir les missions et le rôle que la société attend de nous, à militer pour que soit maintenu un accès humain à la Justice, à lutter pour la défense et le futur de notre profession.

Dans une période difficile, il faut à la fois affronter le présent et préparer l’avenir.

Nous accorderons dès lors une attention particulière aux effets de la crise tant sur les membres du barreau que sur ceux que celle-ci affecte plus particulièrement et notamment les nombreuses entreprises qui en sont victimes. Nous serons donc attentifs aux résultats du sondage Covid-19 qui vous seront communiqués prochainement.

Nous devrons aider les avocats à promouvoir des procédures rapides et efficaces.

Nous veillons aussi à maintenir plus que jamais nos activités de lobbying et de veille juridique afin de garantir les droits essentiels des justiciables, l’accès à la Justice et le bon exercice de notre profession.

Nous devons également préparer l’avenir. Nous continuerons donc nos travaux pour que les avocats puissent bénéficier des outils nécessaires notamment pour la gestion des comptes de tiers, l’accomplissement de nos obligations en matière de RGPD et de blanchiment, le suivi de notre formation permanente.

Ne baissons pas les bras et la campagne de vaccination ne sera alors pas notre principal motif d’espérance !

Nous vous souhaitons, Chères Consœurs, Chers Confrères, une excellente année 2021 et que celle-ci consacre pour tous et chacun un nouvel envol.

 

Xavier Van Gils, 
Président

Pierre Sculier, 
Vice-Président

Imprimer

A propos de l'auteur

Xavier Van Gils

Président d'AVOCATS.BE

Pierre Sculier

Vice-président d'AVOCATS.BE