Avocats en danger Tribune n°169

Huda al-Sarari

Huda Al-Sarari est une avocate yémenite, âgée de 42 ans.

Huda Al-Sarari, diplômée en charia et en droit de l’université d’Aden, est également titulaire d’un master en études féminines et développement du Centre des femmes de l’université d’Aden. Depuis 2015, elle a enquêté, exposé et contesté les disparitions forcées qui ont eu lieu dans les prisons secrètes gérées par des gouvernements étrangers dans le sud du Yémen où des milliers d’hommes et de garçons ont souffert de détention arbitraire, de torture et d’exécutions extrajudiciaires. Elle a recueilli des preuves sur plus de 250 cas d’abus commis dans ces prisons et a réussi à convaincre des organisations internationales telles qu’Amnesty International et Human Rights Watch de s’engager dans cette cause.

« Être un défenseur des droits de l’homme au Yémen est extrêmement difficile, et le fait d’être une femme rend la tâche encore plus difficile. Dans une société dominée par les hommes, je dois faire mes preuves peut-être dix fois plus qu’un homme », explique Huda. Malgré les menaces, les campagnes de diffamation et les sacrifices qu’elle et sa famille ont endurés, Huda continue de se tenir aux côtés des familles des personnes disparues.

Elle vient de recevoir le prix Martin Ennals des droits de l’homme 2020.

Pour en savoir plus : http://www.ishr.ch/news/martin-ennals-award-huda-al-sarari-2020-laureate

Pour soutenir Huda al-Sarari : https://auroraprize.com/en/aurora/article/highlights/14132/shining-the-light-of-justice-on-secret-prisons/2019

Imprimer

A propos de l'auteur

latribune