Tribune n°134

Les dangers des réseaux sociaux et de Facebook en particulier

Chers Confrères,
 
Il n’est jamais inutile de rappeler que nous sommes détenteurs d’informations couvertes par le secret professionnel et que nombre de nos échanges, avec des clients, confrères ou tiers, sont et doivent rester confidentiels (article 1.2 b) du code de déontologie)
 
Par ailleurs, dans le cadre de son activité professionnelle, l’avocat doit utiliser une adresse électronique individuelle sur une installation dont l’équipement et la configuration sont conformes aux standards de sécurité et de pérennité généralement adoptés par les professionnels (article 4.10 §3 du même code).
 
Les messageries instantanées offertes par certains réseaux sociaux type Facebook sont donc à proscrire et, en cliquant sur ce lien vous pourrez prendre connaissance d’un court billet audio de Monsieur Olivier Bogaert, porte-parole la Computer Crime Unit, qui rappelle les risques pris en y recourant.
 
À bon entendeur …
 
Je profite de cette occasion pour rappeler que l’usage d’adresses électroniques type « gmail », « hotmail », « yahoo » etc, est à proscrire car elles ne présentent pas les garanties suffisantes de sécurité.
 
Chaque avocat dispose d’une adresse « @avocat.be » et il est hautement recommandé de l’utiliser, sauf bien entendu si vous disposez d’une adresse propre à votre cabinet qui présente des garanties de sécurité équivalentes.

Imprimer

A propos de l'auteur

Stéphane Gothot

Laisser un commentaire