Tribune n°161

La notation des avocats : rebondissons !

La notation existe depuis longtemps sous forme des legal awards. Elle existe maintenant sur les sites internet aussi courants que Google (étoiles et commentaires des « clients ») pour ne pas parler des legaltechs. Elle est parfois totalement farfelue, sans aucun fondement, le simple fruit de quelques amis bien intentionnés ou quelques adversaires mal intentionnés.

AVOCATS.BE s’est posé la question de ce que nous pouvions faire.

Valider certains sites de notation ou les créer nous-mêmes : sur base de quels critères procéderait-on aux évaluations ? Qui se chargerait d’évaluer le travail d’un confrère ? Quel recours organiserait-on contre une décision défavorable ?

Il est très difficile d’établir des critères objectifs évaluables quant à la qualité du travail de l’avocat, que ce soit dans son rôle de conseil et même dans son rôle de défense. Les seuls critères possibles ne sont pas directement liés à la qualité du travail intellectuel mais plutôt à la qualité de la relation avec le client.

L’intérêt d’une notation s’avère dès lors très limité.

On pourrait cependant rebondir et proposer une fiche simple (pour qu’elle soit remplie rapidement) d’évaluation de l’avocat par le client. Ce serait favorable à l’idée de développer l’esprit critique de l’avocat en vue de l’amélioration de ses services.

Nous n’avons pas ce réflexe qui pourtant ne peut que nous amener à améliorer nos services à l’égard de nos clients.

Un groupe de travail a été constitué et vous propose un formulaire. Chacun en fera ce qu’il voudra.

C’est peut-être une occasion facile de s’améliorer. Il paraît que l’essayer, c’est l’adopter !

 

Votre très dévoué.

Xavier Van Gils
Président

Photo © Photonews

Imprimer

A propos de l'auteur

Xavier Van Gils

Président d'AVOCATS.BE