Tribune n°167

Hommage à Julian Assange, Sarah Harrison, Chelsea Manning et Edward Snowden

Academic Honoris Causa

Ce 29 janvier 2020, l’association Carta Academica a tenu à honorer quatre des plus célèbres lanceurs d’alertes : Julian Assange, Sarah Harrison, Chelsea Manning et Edward Snowden. Il s’agissait de leur remettre solennellement, au Palais des Académies, des Academic honoris causa.

AVOCATS.BE avait tenu à se joindre à cette manifestation. Pour une organisation qui fédère les avocats francophones et germanophones de Belgique, rendre hommage à des lanceurs d’alerte n’allait pourtant pas de soi.

C’est que les lanceurs d’alerte sont des briseurs de secret. Et les avocats sont les gardiens des secrets.

Mais, il faut, comme en tout, distinguer. La transparence et la confidence ont, chacune, leur domaine d’élection. Si nous devons à tout prix, combattre la transparence « bas-les-slips », celle qui avilit l’homme en satisfaisant ses plus bas instincts et en trainant dans la boue l’honneur de nos concitoyens, nous défendre ceux qui dénoncent les crimes des gouvernants, en révélant au monde leurs exactions la façon dont ils violent les règles dont ils se réclament pourtant à visage découvert. C’est la transparence « bas-les-masques », celle qui assure la publicité sans laquelle toute véritable démocratie est impossible.

C’est ce que j’ai tenté d’exprimer en prononçant une brève allocution au nom d’AVOCATS.BE. En voici le texte.

Julian Assange, Sarah Harrison, Chelsea Manning et Edward Snowden paient aujourd’hui leur courage de leur liberté.

Mais à nos yeux, emmurés dans leurs geôles, ils incarnent le courage d’Antigone.

 

Patrick Henry
Ancien président

Réagir à cet article

Imprimer

A propos de l'auteur

Patrick Henry

Ancien président