Tribune n°189

Statistiques annuelles des Parquets de la jeunesse

Le Collège du Ministère public a publié les statistiques annuelles 2019 des Parquets de la jeunesse.

Vous en trouverez ici le texte complet.

En résumé :

Flux d’entrée : Faits Qualifiés d’Infraction (FQI) et Mineurs en Danger (MD)

En 2019, les parquets de la jeunesse ont enregistré 161.817 affaires de protection de la jeunesse, ce qui représente le flux d’entrée le plus élevé de ces 10 dernières années (soit une augmentation globale de 4 %) et 8 % de plus qu’en 2018.

Ce flux d’entrée concerne 99.513 affaires MD[4] et 62.304 affaires FQI[5].

Le rapport affaires MD/affaires FQI a évolué ces 10 dernières années : la proportion des affaires MD a augmenté pour passer de 47 % en 2010 à 61 % en 2019, tandis que la proportion des affaires FQI a diminué pour passer de 53 % en 2010 à 39 % en 2019.

Mineurs en Danger

L’augmentation du nombre d’affaires de protection de la jeunesse sur les 10 dernières années est principalement due à une hausse du flux d’entrée d’affaires MD (+36 %).

En 2019, pour les affaires MD, il y a eu un peu plus de notifications pour les garçons (52 %) que pour les filles (48 %), et plus de la moitié de ces affaires concernaient des mineurs de moins de 12 ans.

Faits Qualifiés d’Infraction

Le nombre de dossiers FQI a diminué de 25 % au cours de ces 10 dernières années.

Bien que les affaires de délits contre la propriété (entre autres les vols et les extorsions) ont chuté de 45 %, elles constituent encore la partie la plus importante des dossiers FQI (37 %).

Quant aux infractions contre les personnes, le nombre de dossiers de coups et blessures volontaires a diminué (-20 %), alors que les dossiers de harcèlement ont vu leur nombre augmenter de 133 %.

Dans la catégorie de la sécurité et de l’ordre public, la détention d’armes et le séjour illégal ont vu leur nombre d’affaires augmenter respectivement de 27 % et de 130 %.

 

Quentin REY,
Administrateur en charge du droit de la jeunesse

[4] MD = mineurs en danger
[5] FQI = faits qualifiés infraction

Imprimer

A propos de l'auteur

Quentin Rey

Administrateur d'AVOCATS.BE