Tribune n°184

European Lawyers in Lesvos

Ce vendredi 30 octobre, un tremblement de terre d’une magnitude de 7,0 a frappé la ville de Samos et la côte égéenne de la Turquie. La ville turque d’Izmir a subi le plus gros de l’impact, avec plusieurs victimes et de nombreuses personnes toujours portées disparues. À Samos, où le séisme a été suivi d’inondations dans les zones côtières, deux écoliers ont été tragiquement tués et plusieurs personnes blessées. Les bâtiments de l’île ont subi des dommages considérables et de nombreux habitants ont été contraints de quitter leurs maisons pour trouver un endroit sûr où se reposer.
 
L’équipe European Lawyers in Lesvos de Samos est en sécurité mais malheureusement leur bureau dans le vieux centre de la ville de Vathy a subi d’importants dégâts et inondations. Aucun dommage ou blessure n’a été signalé dans le camp de réfugiés de Vathy, qui abrite près de 5 000 personnes.

Il y a aujourd’hui près de 20 000 demandeurs d’asile sur l’île grecque de Lesbos. La plupart ont fui la Syrie, l’Afghanistan ou l’Irak. Plus de 17 000 d’entre eux vivent dans le camp de Moria, c’est-à-dire six fois sa capacité officielle. Sur l’île de Samos, où nous étendons nos activités ce mois de juin, près 7 000 personnes vivent dans le camp de Vathy, conçu pour 700. Dans ce cadre, l’action d’European Lawyers In Lesvos dans l’assistance juridique aux demandeurs d’asile sur les îles grecques est plus nécessaire que jamais.

Leur mission ne serait pas possible sans l’investissement extraordinaire de leurs équipes et de leurs volontaires et sans le soutien très généreux de nombreuses personnes en Europe et ailleurs. Votre soutien est indispensable pour qu’ils puissent continuer à défendre les droits humains, maintenir l’état de droit et procurer un accès réel à l’assistance juridique.

N’hésitez donc pas à faire un don pour les soutenir.

Imprimer

A propos de l'auteur

latribune