Mot du Président Tribune n°168

Des rencontres très intéressantes

Rien qu’au niveau politique, ce furent quatre moments intéressants durant ces quinze derniers jours.

Une rencontre avec le Commissaire Européen à la Justice, Didier Reynders, à l’occasion des vœux des bureaux de liaison européens dont celui d’AVOCATS.BE, manifestation organisée par notre responsable, Anne Jonlet.

Ce fut l’occasion d’interpeller le Commissaire sur l’Etat de droit dans certains pays de l’Union mais également sur l’indépendance des barreaux et des avocats. Nous y avons également évoqué le combat pour la sauvegarde du secret professionnel. Ce sujet est préoccupant et revient de manière récurrente lors de l’adoption de directives à portée générale qui nous sont cependant applicables.

Vous en trouverez un compte-rendu dans cette Tribune.

Une rencontre avec le président de DEFI, François Desmet, pour nous permettre de rappeler notre mémorandum. Une discussion franche et intéressante pour créer le lien. Un accent plus particulier a été mis sur notre mémorandum en matière de politique migratoire.

Une rencontre du conseil d’administration avec une série d’avocats mandataires politiques aux niveaux fédéral, régional, communautaire et provincial, de tous les partis. C’était une rencontre informelle à l’occasion de laquelle nous avons rappelé notre rôle de lobbyiste comme représentants des intérêts des justiciables mais aussi de la profession.

Cet échange d’idées nous a également permis de mieux comprendre comment les avocats exerçant un mandat politique pouvaient soutenir certaines demandes formulées par AVOCATS.BE. Nos rôles sont différents mais, en communiquant mieux entre nous, nous serons plus efficaces.

Nous renouvellerons cette expérience en travaillant sur des sujets précis. Les avocats-mandataires politiques sont demandeurs, nous aussi.

Une rencontre, avec l’O.V.B., des membres de la commission de la justice de la Chambre des Représentants, pour nous permettre d’échanger sur divers sujets d’actualité : l’opposition dans certaines matières civiles, la réforme du disciplinaire, l’intelligence artificielle, la situation dans les prisons, l’acte d’avocat, …

Alors que les parlementaires sont particulièrement actifs pendant cette période d’affaires courantes, une telle réunion se justifiait pleinement. La parole fut libre et les membres de la commission se sont montrés intéressés par diverses propositions que nous pourrions leur soumettre.

De telles rencontres font partie de la mission d’AVOCATS.BE. Elles permettent la prise en considération de notre profession auprès des décideurs politiques. Elles demandent du temps et de l’énergie mais elles sont indispensables pour créer et maintenir le lien. Elles se poursuivront.

 

Votre très dévoué.

Xavier Van Gils
Président

Réagir à cet article

Imprimer

A propos de l'auteur

Xavier Van Gils

Président d'AVOCATS.BE