Avocats en danger Tribune n°163

Amirsalar Davoodi

(c) Protect-Lawyers.com

(c) Protect-Lawyers.com

Amirsalar Davoodi est un avocat iranien né en 1981.

Après avoir été en charge de plusieurs dossiers sensibles en matière de droits de l’homme et avoir, notamment, dénoncé les conditions de détention de certains prisonniers d’opinion et défendu des membres de minorités religieuses, il est arrêté le 20 novembre 2018. Accusé d’insultes à personnalités officielles, d’insultes au leader suprême et de propagande anti-régime, il est condamné à 30 ans de prison et 111 coups de fouet. La peine de prison pourrait, depuis, avoir été réduite à 15 ans.

Il y a quelques jours, Amirsalar Davoodi a adressé, de la prison d’Evin, une émouvante lettre ouverte au peuple iranien. Ce 29 novembre 2019, le C.C.B.E. lui a décerné, en présence de l’avocate iranienne Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix 2003, conjointement avec les autres avocats iraniens Nasrin Sotoudeh, Abdolfattah Soltani et Mohammad Najafi, son prix annuel des droits de l’homme.

Pour en savoir plus : https://en.wikipedia.org/wiki/Amirsalar_Davoudi

Pour soutenir Amirsalar Davoodi : https://www.amnestyusa.org/urgent-actions/urgent-action-lawyer-sentenced-to-over-29-years-in-prison-iran-ua-94-19/

 

Réagir à cet article

Imprimer

A propos de l'auteur

latribune