Tribune n°159

Mahienour el-Masry

© Photo - Page Facebook "Free Mahienour"

© Photo – Page Facebook « Free Mahienour »

Mahienour el-Masry est une avocate égyptienne née en 1986.

Inscrite au barreau d’Alexandrie, elle est de tous les combats : droits de l’homme, droits des femmes, droits des étudiants, droit de grève, aide légale, brutalités policières, lutte contre la corruption, défense des pauvres et des enfants de la rue, changements climatiques, défense des immigrés syriens, … Le 3 décembre 2013, elle est condamnée à deux ans de prison pour avoir participé à une manifestation réclamant la réhabilitation de Khaled Saeed, un détenu torturé à mort en 2010 et qui devint le symbole de la révolution de 2011.

Mahienour el-Masry reçoit en juin 2014 le prix Ludovic Trarieux, étant la première avocate emprisonnée à en être honorée depuis Nelson Mandela. En septembre 2014, elle est libérée à la faveur d’une réduction de peine. Elle reprend immédiatement ses combats, qui lui valent plusieurs nouvelles arrestations et une nouvelle condamnation à 15 mois de prison le 20 septembre 2015. Ce 22 septembre 2019, elle a, à nouveau, été arrêtée à la sortie du tribunal du Caire où elle venait de défendre des manifestants arrêtés.

Pour en savoir plus : https://www.liberation.fr/planete/2019/09/26/en-egypte-une-pluie-d-arrestations-pour-doucher-la-contestation_1753759 ; https://en.wikipedia.org/wiki/Mahienour_El-Massry

Pour soutenir Mahienour el-Masry : https://www.frontlinedefenders.org/en/case/case-history-Mahienour-El-Masry ; https://www.amnesty.be/infos/actualites/article/egypte-faut-condamner-repression-president-sissi

 

@ Photo Twitter Nadwa

@ Photo Twitter Nadwa

Imprimer

A propos de l'auteur

latribune