Mot du Président Tribune n°167

Le nerf de la guerre

Ce n’est un secret pour personne : l’argent est le nerf de la guerre !

Si c’est bien entendu le cas pour chacun d’entre nous, c’est aussi le cas pour notre institution. Les tâches demandées à AVOCATS.BE sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus complexes : défense des intérêts de la profession, défense des droits fondamentaux, développement des outils informatiques nécessaires à l’évolution de la pratique professionnelle des barreaux et des avocats, lobbying, analyse de projets et propositions de lois en tous sens, déontologie, assurances, organisation de formations, travail en commissions, aide juridique, formation initiale, représentation, etc…

Alors oui : tout ce travail ne peut se faire bénévolement et sans moyens.

Vous trouverez dans cette Tribune un article qui explique le budget adopté par les bâtonniers d’AVOCATS.BE sur présentation du conseil d’administration. Il a été longuement discuté. Il se veut avant tout raisonnable dans ses dépenses et responsable dans ses engagements. Dès lors que ce budget est pour grande partie alimenté par nos cotisations, il nous a paru évident de vous l’expliquer.

Nous sommes à votre disposition pour l’expliquer encore mieux si vous l’estimez nécessaire. Nous voulons cet exercice de transparence. Par contre, je souhaite insister que si la critique est bien entendu permise, elle n’est légitime que si on s’informe préalablement. C’est trop facile de critiquer sans même prendre connaissance des données.

Le Trésorier et l’administrateur en charge de l’informatique, avec leurs équipes respectives, ont fait un travail remarquable et je tiens à les en remercier. Ce travail n’est pas facile. Les bâtonniers ont adopté un budget qui permet certains remboursements des dettes du passé tout en conservant des moyens pour les projets. C’est le nerf de la guerre !

J’aurais préféré vous écrire que l’organisation d’un ordre professionnel ne coûte rien mais ce n’est évidemment pas réaliste. Par contre, je peux vous assurer que nous mettons tout en œuvre pour limiter au mieux nos dépenses. Je ne peux également que saluer le travail de toutes celles et tous ceux qui, de près ou de loin, s’impliquent pour le rayonnement de notre profession. Merci à eux.

 
Votre très dévoué.

 

Xavier Van Gils
Président

Réagir à cet article

Imprimer

A propos de l'auteur

Xavier Van Gils

Président d'AVOCATS.BE