Avocats en danger Tribune n°161

Botagoz Jardemalie

Inscrite au barreau de New York, elle est spécialisée dans les droits humains. Elle défend, depuis de nombreuses années, plusieurs victimes de la répression politique au Kazakhstan et dans l’ancienne Union soviétique. Son frère, Iskander Yerimbetov, a été arrêté et est détenu en prison au Kazakhstan. Des allégations de torture et de mauvais traitements ont été signalées à son égard et mises en lumière par plusieurs organisations de défense des droits humains et par une déclaration officielle du Président de la Commission des questions juridiques et des droits de l’homme de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. En 2018, les services kazakhs ont tenté de l’enlever sur le territoire belge.

Ce 1er octobre 2019, à la demande du Kazakhstan, la police belge a procédé à une perquisition de l’appartement de Me Jardemalie à Bruxelles. Elle n’était pas présente à ce moment-là et la police n’a pas présenté de mandat aux membres de sa famille, qui en ont pourtant demandé un.  Bien que Me Jardemalie ait obtenu l’asile politique en 2013, en raison des persécutions du régime kazakh, la police belge était accompagnée de deux fonctionnaires kazakhs non identifiés.  Ceux-ci ont été autorisés à fouiller l’appartement et les documents qu’elle avait en sa possession, sans supervision. 

Pour en savoir plus :

Pour soutenir Botagoz Jardemalie : https://www.protect-lawyers.com/fr/avocat/botagoz-jardemalie/

Imprimer

A propos de l'auteur

latribune